Samia Cordelle

Directrice conseil

Expertise

Depuis 2011, Samia a développé une expertise pour accompagner les entreprises dans leurs projets d’engagement des collaborateurs sur des sujets sociétaux.  Elle a ainsi porté 100.000 Rencontres Solidaires, programme d’innovation sociale autour de l’emploi. Elle a une très bonne connaissance de l’écosystème associatif et travaille notamment à favoriser les liens entre les acteurs pour accroître l’impact social des projets portés.

 

Outre cette expertise en construction et gestion de projet, Samia a également un savoir-faire approfondi en matière d’études qualitatives, acquis chez l’annonceur et en institut d’études. Elle est également formée à délivrer et animer des sessions de formation auprès de publics exigeants.  

Conviction

Samia est admirative de notre société qui vibre de projets d’innovation sociale et qui témoigne d’une énergie collective enthousiasmante pour agir face aux grands défis environnementaux et sociétaux.

 

Elle est convaincue que, pour que ces projets aboutissent et donnent leur pleine mesure, il faut conjuguer les forces et y associer les entreprises.

Parmi les causes qui lui importent particulièrement, Samia est très engagée sur l’accès à l’emploi pour tous. Elle s’intéresse également beaucoup à l’éducation et à l’accès à la culture qui sont des sésames pour notre avenir collectif.

Parcours

Samia a un double parcours équilibré entreprise/association. Elle débute sa carrière au sein du Groupe Nestlé en 1992 comme chargée d’études, avant d’exercer des responsabilités marketing au sein des BU Céréales puis Nestlé Grand froid, pour lesquelles elle pilote des projets d’innovation et des marques internationales. Entre les deux, elle passe par le commercial terrain et surtout, elle bénéficie d’une immersion de 1 an chez Publicis Conseil pour travailler sur des problématiques de positionnement de marques. Après 11 ans chez Nestlé, elle devient consultante pour le cabinet Herzog, spécialisé dans les études qualitatives. En parallèle, elle est également consultante-formatrice pour la CEGOS, sur les sujets études, marketing stratégique et innovation.

 

Une parenthèse en Grèce dans le cadre d’une expatriation familiale (2007-2010) lui fait découvrir le monde associatif. A son retour en 2011, elle rejoint le Club Horizons, incubateur de projets citoyens, pour animer la communauté de ses membres (entrepreneurs et cadres dirigeants) et surtout pour porter le développement du projet 100.000 Rencontres Solidaires qui vise à redynamiser les personnes en recherche d’emploi grâce à l’implication des salariés en entreprise. Dans une logique d’impact et de changement d’échelle, elle initie fin 2018 un rapprochement des Rencontres Solidaires avec l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage SNC qui reprend désormais les rênes du programme.

 

Samia accompagne actuellement cette transition. En parallèle, elle rejoint l’équipe des consultantes-partenaires de KiMSO pour développer l’évaluation de l’impact social aussi bien auprès des entreprises que des associations.

​Formation

Samia est diplômée de l’EDHEC, majeure Marketing.

 

Projets menés 

Dans le cadre des Rencontres Solidaires, Samia a accompagné la Fondation Accenture pendant 7 ans dans le cadre du projet Skills to succeed qui témoigne de l’engagement pérenne d’Accenture pour l’emploi au niveau mondial. Elle a mis en place 4 RDV par an qui ont permis à plus de 600 collaborateurs du groupe d’accompagner des personnes en recherche d’emploi de métiers très variés. Elle a également construit un RDV du 13ème arrondissement permettant à Accenture d’inviter en 2017 et en 2018 des entreprises du même territoire, démontrant ainsi la force d’un collectif multi-entreprises qui sait collaborer avec les acteurs publics ( Mairie, Pôle Emploi) et privés ( associations partenaires).

 

Pour Veolia Eau Ile de France, elle a conduit un projet d’engagement des collaborateurs en lien avec leur territoire, en commençant par un événement monté avec le Comité de Direction, puis décliné avec 2 centres opérationnels, impliquant ainsi les collaborateurs, de la Direction Générale aux agents de maitrise en usine.

 

A l’instar de ces projets, elle a également travaillé autour de l’engagement des collaborateurs pour HSBC, Malakoff Médéric, Groupe Up, Carrefour ou encore pour des PME comme Team Créatif, Muzeo ou Clai par exemple.

Loisirs

Samia est passionnée par le partage autour de la culture : elle lit beaucoup ( notamment les auteurs américains contemporains et la littérature des pays du Nord),  sort souvent pour découvrir expositions, théatre et concerts. Et elle joue les têtes chercheuses « culture » pour ses amis en partageant ses coups de cœur avec enthousiasme sur les réseaux sociaux.

Samia aime également le running et participe très régulièrement à des courses ou trek d’inspiration solidaire ( Course des lumières, trekk des gazelles).

 
Bryan Hocq

Consultant senior

Expertise

Avec plus de 30 missions d’accompagnement réalisées, Bryan détient une solide expérience des méthodes et outils de suivi et d’évaluation en sciences sociales. Il s’est spécialisé plus particulièrement dans les champs de l'entrepreneuriat social, du développement international ou encore de l’autonomie des personnes. Son expertise repose autant sur les techniques quantitatives (méthodes d’échantillonnage, économétrie et statistiques multidimensionnelles) que sur les techniques qualitatives (conduite d’entretiens et de focus group). 

 

Plus largement, Bryan a conduit des missions de conseil en stratégie d’impact en matière d’optimisation des processus, de relations partenariales ou encore de gestion de l'information. Fort de ses expériences d’accompagnateur et d’enseignant et de son goût pour l’intelligence collective, Bryan à développé une expertise en matière de formation-action à l’évaluation d’impact social. Il s’est également intéressé aux méthodes de monétisation de l’impact appliquées à l’ESS. Il est notamment l’auteur du guide « L’Analyse Coûts-Bénéfices au service des initiatives à impact sociétal » (Fondation Rexel, 2018). 

 

Conviction

S’il est avant tout nécessaire d'aller au-delà des visions idéologiques et de faire la preuve de l’impact, ce n’est pas suffisant. Bryan est absolument convaincu que tous les acteurs du changement doivent consacrer du temps à l’évaluation de leur impact afin d’être pertinent et agile. Le monde change rapidement et il en va de même pour les problématiques sociétales qui nous entourent. Ainsi, rien ne nous assure que notre efficacité d’aujourd’hui sera la même demain. L’évaluation d’impact doit être un chantier stratégique intégré tout au long de la vie des projets pour en tirer pleinement parti, à savoir : objectiver ses effets, améliorer ses actions, éclairer ses décisions et identifier de nouvelles solutions. 

 

Parcours

Bryan a occupé plusieurs rôles, tous complémentaires au service de son métier de conseil en évaluation d’impact. Après avoir contribué aux travaux de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) sur les pratiques d’esclavages modernes et plus précisément sur le phénomène de servitude pour dettes en Inde du sud (Institut Français de Pondichéry), Bryan rejoint l'ONG Action Contre la Faim où il occupe la position de responsable ‘Suivi & Évaluation’ des programmes au sein du département Santé Mentale et Pratiques de Soin au siège à Paris puis dans le cadre de missions d’urgence humanitaire au Bangladesh et au Népal. Bryan intègre plus tard le cabinet de conseil (IM)PROVE en tant que consultant en Stratégie et Mesure d’Impact Social pendant presque 4 ans. Sur cette période, il conduit plus d'une vingtaine de projets d’évaluation d'impact social auprès d'acteurs de l'ESS divers et variés. Entre 2018 et 2019, Bryan enseigne les techniques d’évaluation et de mesure d'impact social au sein de l'école supérieure de commerce et de développement 3A à Lyon pour les étudiants du master "Management de l'innovation sociale". Avant d’intégrer KiMSO, Bryan travaillait au Laboratoire ‘Évaluation & Mesure d’Impact Social’ de l’ESSEC (E&MIS) en tant qu’ingénieur de recherche et a contribué en particulier aux travaux d’évaluation de la Chaire Innovation & Entrepreneuriat Social sur les incubateurs et accélérateurs à impact, l’investissement à impact et le Tech for good. 

 

Formation 

Bryan est titulaire d’un master en économie et statistique appliquée au développement, obtenu avec les honneurs en 2014 à l’université d’économie de Bordeaux. Lors de cette formation avancée aux méthodes d'enquête en sciences sociales, il écrit deux mémoires : “L’émergence de la classe moyenne en Inde : caractérisation et enjeux socioéconomiques et politiques” et “Les expériences randomisées qui visent à réduire l’absentéisme à l’école en Inde”

 

Loisirs

Bryan aime beaucoup voyager et découvrir de nouvelles cultures. Passionné par l’Asie, il a notamment vécu plus de 6 mois en Inde. Le sport, la cuisine et les sorties culturelles occupent son temps libre. Mélophile, il s'essaye même à la musique à ses heures perdues.

KiMSO Octavie Baculard, experte en impact social
Marion Vermeirsch

Consultante senior

Expertise

Au cours de ses études, Marion a choisi de se spécialiser en gestion d’entreprises sociales et de projets socialement innovants.

Elle a rejoint KiMSO pour mettre ses connaissances en création et en évaluation d’impact social au service d'acteurs inspirants de l’économie sociale et solidaire.

Conviction

Convaincue que notre économie a besoin d’organisations qui ne délaissent pas leur impact social au profit de leur rentabilité économique, Marion voit au contraire les enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux comme des vecteurs d’innovation et de création de valeur partagée. ​

Parcours

Marion a travaillé au Crédit Municipal de Paris au sein d’un dispositif de microcrédit personnel et d’accompagnement budgétaire et social de personnes en situation de surendettement. Elle a également présidé pendant un an une association qui accompagne les jeunes atteints de cancer et les aide à réaliser des projets personnels.

 

Ce goût pour la gestion de projets à fort impact social l’a amenée à s’intéresser à la question de leur évaluation, notamment via les reportings extra-financiers ; elle a donc monitoré la création d'un module de formation sur ce sujet avec l’Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social de l'ESSEC, avant de se lancer dans l'aventure KiMSO.

Formation

Après une CPGE en lettres et sciences sociales, Marion a été diplômée de l’ESSEC et de la Chaire Entrepreneuriat Social.

Projets menés chez KiMSO

Marion s’est spécialisée sur la construction d'outils d'évaluation, la collecte de données qualitatives et quantitatives et l'analyse de celles-ci pour des projets à dimension expérimentale (Label Emmaüs), liés à l'insertion professionnelle et au maintien dans l'emploi (projet FACE Via l’Emploi en faveur des seniors), à l'éducation et l'égalité des chances (programmes Passeport Ingénieur, Etincelle et Schools Challenge d'Article 1), à la médiation (PIMMS) et au digital (Ulule).

Loisirs

Lorsqu’elle ne travaille pas, Marion cultive sa fibre artistique chaussée de claquettes et armée de pinceaux.

 
Virgile Miletto

Consultant senior

Expertise

Au fil de ses études et de ses postes, Virgile a développé une approche scientifique de l’évaluation et de ses méthodes, en lien avec ses connaissances en matière de sociologie. Il s’est notamment spécialisé dans les problématiques d’éducation.

Conviction

Pour Virgile, les effets sociaux d’une activité ne peuvent être considérés comme des préoccupations secondaires, mais doivent être placés au cœur de la réflexion. La démarche d’évaluation d’impact lui semble nécessaire car elle aide les acteurs à réfléchir sur ce qui les pousse vraiment à agir, à garder en tête le sens de leur action, tout en la rendant plus efficace.

Parcours

Virgile a participé pendant six mois à la conception d’un musée sur l’économie et la monnaie pour la Banque de France (Citéco), avant de se tourner vers les questions d’évaluation, dans le domaine de l’éducation. Il a travaillé un an et demi pour le Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco) rattaché au Ministère de l’Education Nationale, avant de travailler au Ministère de la Jeunesse et des Sports sur une mission d’évaluation de dispositifs publics.

Formation

Après une CPGE en lettres et sciences sociales (B/L), Virgile a été diplômé de l’ENS Paris et du master « Pratiques de l’interdisciplinarité en sciences sociales » délivré par l’EHESS.

Loisirs

Virgile cultive une passion pour le jeu vidéo en tant que forme d’art. Il occupe également certains de ses week-ends à animer des visites de Paris sur les traces d’auteurs parisiens ou sur la Révolution française.

Il a par ailleurs voyagé six mois en Amérique latine en 2019.

 
Claire de Rocquigny

Consultante senior

Expertise

Claire dispose d’une formation en sciences sociales et en politiques publiques, notamment dans les champs de l’autonomie, du handicap et de la santé.​

Conviction

Claire est convaincue que l’intérêt général peut s’exprimer dans des organisations privées comme publiques. Elle s’intéresse notamment aux méthodes et aux outils permettant de prendre en compte la parole et le point de vue des bénéficiaires et leur permettre de participer directement à des projets les concernant.

Parcours

Claire a travaillé trois ans au sein d’un cabinet de conseil spécialisé dans les politiques sociales. Elle a notamment accompagné des collectivités territoriales dans l’élaboration et l’évaluation de politiques à destination des personnes âgées et des personnes en situation de handicap, dans le cadre de démarches associant des acteurs privés, publics et associatifs, notamment du secteur médico-social.

Au cours de ses études, elle s’est engagée dans une association de visites de patients à l’hôpital et a créé une antenne de l’association au sein de Sciences Po, réunissant 15 étudiants bénévoles.

Formation

Après une classe préparatoire Lettres et Sciences Sociales et une licence de sciences sociales à l’Université Paris Dauphine, Claire a rejoint le master Affaires Publiques de Sciences Po Paris.

Loisirs

Claire aime se lancer dans des aventures en plein air, comme parcourir Paris-Amsterdam à vélo. Elle occupe son temps libre avec des sorties culturelles et notamment au théâtre, qu’elle pratique également en amateure.

 
Camille Radosta

Consultante junior

Expertise

Via ses expériences professionnelles et associatives, Camille a développé des compétences variées, notamment en conception-gestion de projet, en construction d’outils de suivi et de pilotage des activités, et en accompagnement individuel et collectif de différents publics (jeunes en insertion, entrepreneur.e.s, stagiaires de la formation professionnelle…). 

Conviction

Au cours de ses expériences terrains, elle s’est confrontée plusieurs fois à l’enjeu et à l’importance de mesurer et d’améliorer son impact pour un acteur de l’ESS. L’évaluation d’impact représente pour elle un outil essentiel pour piloter les actions sociales, et démontrer leur pertinence auprès du plus grand nombre. 

Parcours

Camille a travaillé 2 ans au sein d’une association engagée dans la ré-insertion professionnelle des femmes dans le secteur du numérique, puis 1 an dans un incubateur qui accompagne les femmes dans la création d’entreprises innovantes. Auparavant, elle a effectué diverses missions au sein de structures oeuvrant pour le développement de l’entrepreneuriat auprès de publics fragilisés, ou encore pour l’insertion professionnelle des jeunes issus de quartiers politiques de la ville.

Formation

Après une classe préparatoire HEC voie scientifique, Camille a intégré le programme Grande Ecole de NEOMA Business School, avec une spécialisation en entrepreneuriat

Loisirs

Camille partage son temps libre entre activités artistiques (musique, dessin), sport (randonnée, danse), et engagements associatifs (protection de l’environnement).

 
Jasmine Castay

Consultante junior

Expertise

Jasmine s’est spécialisée dans le financement des projets d’intérêt général (philanthropie, finance solidaire, impact investing) qui est étroitement lié aux enjeux d’évaluation de l’impact.   

Conviction

Jasmine pense que les entreprises doivent nécessairement devenir des parties prenantes œuvrant pour le développement durable, aux côtés des associations, pouvoirs publics et citoyens.

Parcours

Après un premier stage à Tokyo dans une fondation franco-japonaise, Jasmine a travaillé dans un cabinet de conseil en philanthropie en accompagnant des acteurs aussi bien culturels que sociaux à lever des fonds. S’intéressant plus spécifiquement à l’entrepreneuriat social, elle a ensuite réalisé un service civique au sein d’un réseau d’entrepreneurs sociaux. Dans la foulée, un stage à l’Ambassade de France en Norvège a permis à Jasmine d’avoir une expérience dans le secteur public et de découvrir un pays assez avancé en matière de développement durable. Enfin, dans la continuité de son parcours, Jasmine s’est spécialisée dans le financement des projets à impact positif en réalisant un travail de recherche sur les outils de financement de l’ESS puis en étant analyste dans un fonds d’impact investing.

Formation

Suite à une CPGE économique et commerciale, Jasmine a été étudiante à l’ESSEC Business School notamment au sein de la Chaire Innovation et Entrepreneuriat social.

Loisirs

Jasmine est une marcheuse dans l’âme, aussi bien dans les rues parisiennes que dans les montagnes pyrénéennes et toujours guidée par sa devise « après l’effort, le réconfort ».

 
 
image.png
Emma Guibert

Consultante junior

Expertise

Lors de ses études, Emma a développé des compétences en management, ressources humaines et gestion. Ses expériences associatives lui ont permis d’acquérir des compétences spécifiques dans la gestion de projets sociaux et dans la recherche de financements.

Conviction

Face aux enjeux sociaux et environnementaux, il est crucial que l’ensemble des acteurs de la société (entreprises, pouvoirs publics, citoyens et associations) travaillent main dans la main pour construire une société plus humaine et équitable.

Emma est particulièrement sensible aux sujets d’insertion professionnelle, de lien social et d’éducation.

Parcours

Apres un premier stage au sein de l’association Habitat & Humanisme au cours duquel elle découvre le monde associatif et ses acteurs, Emma rejoint l’association d’entrepreneuriat social et solidaire de son école, Enactus. Elle participe au déploiement d’un projet incitant les étudiants à manger plus sainement en donnant de la valeur à leurs déchets organiques. Par la suite, elle rejoint l’association La Cravate solidaire, dans laquelle elle a travaillé au développement de partenariats publics et privés et à la recherche de financements pour développer de nouveaux projets.

Formation

À la suite d’un DUT Techniques de commercialisation et d’une licence en commerce international effectuée en Irlande, Emma intègre le programme Grande Ecole de NEOMA Business School en 2019.

Loisirs

Toujours en quête de nouvelles aventures, Emma n’hésite jamais pour partir découvrir de nouveaux horizons avec son sac-à-dos et ses chaussures de marche. Autrefois gymnaste et volleyeuse, elle n’a pas perdu son âme sportive !

Photo%20Noa%202_edited.jpg

Expertise

Lors de ses études, Noa a développé des compétences en développement économique et évaluation de projets. Ses expériences associatives lui ont permis d’acquérir des compétences spécifiques dans la gestion de projets et la mesure et l’amélioration de l’impact social.

Conviction

Noa est convaincue que c’est par la construction de projets innovants et à fort impact, que les structures peuvent avoir une réelle portée auprès de leurs bénéficiaires et ainsi contribuer au développement équitable et durable de la société. Ainsi, l’évaluation d’impact social est un facteur essentiel pour pouvoir comprendre, vérifier et améliorer l'efficacité et la pertinence de ces projets. 

Noa est particulièrement sensible aux enjeux de développement, d’éducation et d’insertion professionnelle ainsi que d’inégalités économiques, sociales et de genre.

Parcours

Après un premier stage au sein de l’association 1001mots au cours duquel elle a été amenée à travailler sur le terrain et à découvrir le monde associatif et ses acteurs, Noa rejoint l'équipe de KiMSO pour se spécialiser dans l’évaluation d'impact social.

Formation

À la suite d’une licence au campus latino-américain de SciencesPo, Noa intègre en 2019, le Master de Développement International en PSIA à Sciences Po Paris. 

Loisirs

Dans son temps libre, Noa aime s’évader en lisant, en pratiquant le yoga ou encore en enfilant son sac à dos et ses chaussures de randonnée pour partir à la découverte de villes inconnues. Franco-mexicaine, Noa partage une double culture aussi bien latino-américaine que française et aime retrouver ses amis autour d’un verre pour débattre sur des sujets de société.

Noa Lehingue

Consultante junior

 
 
20201006_150631.jpg
Anna Tikhonoff

Consultante junior

Expertise

Anna a été formée à la recherche en sciences sociales, plus particulièrement aux méthodologies quantitatives et qualitatives. Elle a également participé à des projets d’évaluation d’impact social et environnemental au cours de ses études.

 

Conviction

La lutte contre les inégalités doit être menée conjointement et à chaque échelle par les pouvoirs publics, les entreprises et les individus. C’est un enjeu absolument crucial pour réformer nos sociétés et construire, enfin, le monde durable auquel nous aspirons tous. Anna s’est particulièrement engagée dans la lutte contre les inégalités de genre, qu’elle assortit d’une grande sensibilité aux questions environnementales.

 

Parcours

Après un détour par la littérature, Anna s’est prise de passion pour la sociologie, qui lui a permis de se familiariser avec de nombreux enjeux sociétaux clés. Elle s’est engagée dans l’association féministe de son école durant 2 ans et elle a continué cet engagement dans ses expériences professionnelles, notamment au Cap, en Afrique du Sud, où elle a pu travailler sur la problématique des violences faites aux femmes. C’est dans le cadre de son cursus en école de commerce qu’Anna a véritablement découvert les métiers de l’analyse d’impact : elle est alors devenue contributrice du réseau Impaakt, et a réalisé une analyse d’impact social pour le compte de Grainothèque, une structure de formation agricole ivoirienne.

 

Formation

Après une hypokhâgne moderne A/L spécialité lettres, Anna a été bi-admise sur concours à l’ENS de Lyon et à HEC en 2016. Elle a désormais fini sa formation en sciences sociales à l’ENS, et poursuit son parcours à HEC, dont elle sera diplômée en 2022.

 

Loisirs

De manière peu surprenante, Anna aime beaucoup lire. Apprentie yogi, elle aime tous les sports : sa dernière découverte ? La boxe française. C’est aussi une grande amoureuse de la nature et de la vie sauvage.